Réaménagement du salon de l’Etche Ona – interview de Catherine Parinaud

 Dans Coup de coeur, Hôtel

Interview Catherine Parinaud directrice de l’hotel HBEO au sujet du réaménagement du salon de l’Etche Ona à Bordeaux

 

hotel bordeaux salon café thé

 

 

Idéalement situé, au coeur du Triangle d’Or de Bordeaux, l’hôtel Best Western Premier Bordeaux Bayonne Etche-Ona a entrepris, il y a quelques mois, la rénovation de la Réception de l’Etche-Ona, l’un des deux bâtiments qui composent l’hôtel Bayonne Etche-Ona.

Depuis le mois de mai, les clients sont accueillis dans une superbe Réception, à la fois chic et chaleureuse. Nous sommes allés interroger Catherine Parinaud, Directeur Général de l’hôtel, sur cette transformation fort réussie.

 

MLB : Pourquoi avoir choisi de refaire la Réception de l’hôtel ?salon thé hotel bordeaux grand

Catherine Parinaud : Parce que l’ancien espace n’était pas en harmonie avec le reste de l’hôtel. Nous voulions retrouver le fil conducteur et l’univers des chambres : des tissus de belle facture, les couleurs noir et or, le tout mis en scène autour du thème “ Cabinet de Curiosités – Retour de Voyage ”. Nous voulions créer une jolie ambiance, faire en sorte que les clients se posent, qu’ils puissent boire un verre, discuter avec un ami ou un client, dans un espace à la fois chaleureux et intimiste.

Je suis très satisfaite du résultat 🙂

 

 

 

 

 

 

 

Parlez-nous du choix des matériaux et des objets.

CP : Nous avons travaillé avec une décoratrice d’intérieur. Le premier point de notre projet a été le choix des couleurs, noir et or, un or très lumineux. Nous avons choisi des tissus fabriqués par des maisons de luxe, des drapés, et conservé des pièces uniques de l’ancienne Réception, parce qu’elle sont exceptionnelles et superbes. Le comptoir, pièce unique sculptée sur-mesure par un basque dans les années 1850, le trumeau du 18ème siècle, ainsi que le zuzulu, ce banc-coffre basque, généralement placé dans l’âtre où les Anciens pouvaient dîner. La décoratrice a beaucoup chiné pour enrichir notre thème “ Cabinet de Curiosités ” : des livres, de la monnaie africaine, des images d’architecture trouvées chez des antiquaires et brocanteurs locaux. Nous avons également fait appel à une artiste peintre qui a repris les façades bordelaises et nous avons créé des vitrines pour habiller le pilier central. Le luminaire central a été repensé lui aussi. Il était en cuivre, avec des opalines, nous les avons ôtées et remplacées par des abat-jours qui rappellent le noir et l’or de la pièce. Enfin, nous avons créé un espace consacré à la dégustation de vin au verre, corner spécifique réservé à La D’VINE.

 

La D’VINE ? Dites-nous en plus.

d-vine-distributeur-vin-hotel-bordeaux

 

 

(D’vine pour 10 vins)

CP : Permettre à nos clients de pouvoir se détendre, prendre un peu de temps pour soi ou pour échanger avec un ami, un collègue, tout en dégustant un verre de Bordeaux, c’est une idée qui s’est imposée à nous. Nous avons sélectionné six flacons de grands crus : deux de blancs et quatre de rouges dont un Chablis, un Graves, un Saint-Emilion, un Pessac-Léognan et un Saint-Julien.

 

 

 

Les flacons sont pucés, reconnus par la machine, et le vin est servi à température idéale. Grâce à un système de serpentin, le vin s’aère en le parcourant pour être parfaitement oxygéné au moment de la dégustation. Au delà de sa technicité, c’est un très bel objet : de forme carré, il est à la fois sobre et petit, un outil très abouti pour satisfaire tous les amateurs de vin.

 

 

 

 

Mais au-delà du vin, est-il possible de prendre une boisson chaude ou sans alcool ? 🙂

Salon thé café petit déjeuner cosy bordeaux hotel CP : Oui, bien sûr ! Du café, différentes sortes de thés et tisanes sont proposés. Et des gourmandises sucrées sont également proposées en accompagnement !

Les fauteuils sont magnifiques.


CP : Merci, nous avons travaillé les assises avec des éditeurs de tissu de luxe renommés, Pierre Frey et Designers Guild. Nous avons gardé les couleurs des chambres, pour apporter une certaine homogénéité à l’ensemble. La décoratrice a conservé les tables basques du 18ème siècle. Elles ont été poncées et colorées en noir et or, cette trame or que l’on retrouve dans les luminaires.

Vous avez créé un espace intime, chaleureux où l’on se sent bien.

CP : Oui, “ home, sweet home” 🙂 Nous avons voulu associer plusieurs espaces d’intimité autour d’une table de salon, et pour cela nous avons eu recours au “zoning” : nous avons disposé dans la pièce 5 tapis ronds, en cachemire, dans des tons bleu, noir et or. Nos jolies tables ont été disposées autour, ainsi que les fauteuils. Cela nous permet de rythmer la pièce et de proposer à nos clients des espaces intimes.

 

C’est vraiment très réussi. On se sent bien dans cette pièce. Elle est belle, chaleureuse, cosy. Bravo !

 

Recommended Posts