Que faire à Bordeaux quand il fait chaud ? Les bons plans de l’hôtel Bordeaux Bayonne Etche-Ona

 Dans Activités, Coup de coeur

Que faire à Bordeaux quand il fait chaud ?

Le thermomètre affiche obstinément 30° ou plus, aucune brise fraîche ne vient soulager un instant la chaleur étouffante et vous êtes à Bordeaux pour quelques jours. Vous aimeriez bien vous rafraîchir ? Découvrez nos 8 astuces :

1- Plonger dans l’une des nombreuses piscines de la ville, hummm… quelques longueurs dans une eau fraîche, vous en rêvez ? Et bien faites vous plaisir !

  • La piscine la mieux notée sur Google, est la piscine du Grand Parc (60 cours de Luze à Bordeaux). Très propre, elle compte trois bassins : un de nage, un ludique et une pataugeoire pour les petits. Vous y rencontrerez une équipe à la fois attentive et sympathique. Depuis l’hôtel Bordeaux Bayonne Etche-Ona, rendez-vous à pied jusqu’au Pôle d’Echanges Quinconces, prenez le tram C jusqu’à la station Emile Counord, la piscine se situe à 6 min de marche de l’arrêt de tram.
  • Ce qui la différencie la piscine Judaïque (164 rue Judaïque à Bordeaux), c’est son architecture Art-Déco. Construite au début des années 1930, elle possède un bassin de 50 m, avec une grande verrière au plafond. Elle est inscrite au titre des monuments historiques. Prenez le bus 83 depuis Mériadeck et descendez deux arrêts plus loin, à la station « Piscine Judaïque ».
  • La piscine Georges Tissot (46 rue Léon Blum à Bordeaux) est un espace très agréable pour se baigner. L’accès se fait via la ligne B du tram en montant à l’arrêt « Opéra ». Descendez à la station « Claveau », puis marchez 4 min jusqu’à la piscine.

Il y en a d’autres, bien sûr, mais ces trois là sont les plus accessibles depuis de l’Opéra de Bordeaux, et donc, de notre hôtel, le Best Western Premier Bordeaux Bayonne Etche-Ona.

2- Flâner sur le bord de Garonne… A défaut de l’océan, il est agréable de flâner sur les rives du fleuve 🙂

Et s’il fait vraiment très chaud, privilégiez la rive droite, avec ses espaces sauvages préservés et ses berges aménagées, où vous pourrez vous rafraîchir à l’ombre de l’un des nombreux arbres que vous y trouverez. Pour vous y rendre, traversez la Garonne via le pont de Pierre, devenu piéton depuis 2017. Tournez à gauche et longez le fleuve jusqu’au magnifique pont Chaban- Delmas. Remontez ensuite ce pont, vous serez alors aux quais des Chartrons. Profitez-en pour prendre un verre assis dans l’un des confortables fauteuils relax des cafés installés sur les berges.

Le retour se fera donc par la rive gauche, entre le fleuve et les boutiques du Quai des Marques. Continuez votre chemin pour atteindre la promenade aménagée par le paysagiste-urbaniste de génie Michel Corajoud qui a transformé un site urbanisé en magnifiques jardins et y a construit au centre le superbe miroir d’eau. Ah ! Le fameux miroir d’eau de Bordeaux ! Si vous voulez en savoir plus, lisez notre article de novembre 2017.

Il est indéniable qu’il suffit de l’observer pour se sentir apaisé. Mais vous pouvez également vous déchausser et le traverser ! Un petit bain de pied ne fait pas de mal 🙂

3- Vous avez envie de naviguer ? Alors montez à bord de l’un des bateaux qui attendent à quai les voyageurs !

  • Bordeaux River Cruise organise des croisières à Bordeaux et peut vous emmener à la découverte de l’Aquitaine, des vignobles du bordelais, de la citadelle de Blaye et des îles de la Gironde. Plusieurs croisières sont proposées : restaurant, oenologique, promenade, évènement. Pour plus d’information, contactez le 05 56 39 27 66.
  • Croisières Burdigala propose des croisières au fil de l’eau avec une visite commentée le long des façades des quais. De 15h30 à 17h, embarquement Quai Richelieu. Les réservations se font directement à l’Office du Tourisme, par téléphone au 05 56 49 36 88 ou par mail à croisieresburdigala@orange.fr.
  • Le Marco Polo propose également des croisières à thème : oenologie, escale dans les plus beaux châteaux avec visite et dégustation, croisière et concert jazz … Pour plus de renseignement : 06 07 22 34 29 ou contact@marG_Qpolo-bordeaux.com.

4- Se mettre au vert dans l’un des Parcs urbains… Bordeaux a la chance de posséder quelques parcs magnifiques, véritables poumons verts de la ville.

  • Le Jardin Public (cours de Verdun à Bordeaux) : autrefois appelé « Le Jardin Royal», il a été remodelé en 1856 par un paysagiste qui a essentiellement cherché à recréer la nature, pour la plus grande joie des bordelais. Vous y découvrirez un lac, une rivière, de jolis ponts, des arbres importés du Japon et d’Amérique … C’est un parc â l’anglaise, avec coins et recoins, canards, cygnes et oies … et bien sûr, l’immanquable théâtre de marionnettes, les balançoires et autres aires de jeux, ainsi qu’un arboretum, une bibliothèque et un Muséum d’Histoire Naturelle.
  • Le Parc Bordelais : c’est le plus grand espace vert de Bordeaux, labellisé Espace Vert écologique et Jardin Remarquable. Il est situé dans le quartier chic de Caudéran. On comptabilise environ 3000 arbres plantés sur les 28 hectares du parc, dont un millier sont nés il y a plus de 100 ans. Les familles adorent ce parc qui a tout pour plaire aux enfants : une large allée circulaire goudronnée pour les cyclistes et amateurs de planches à roulettes ou rollers, un petit train, un circuit de voitures électriques, des aires de jeux, un Guignol, des canards, cygnes et oies mais aussi des chèvres, des ânes et autres animaux de la ferme, et surtout, surtout, plein de petits lapins en liberté pour la plus grande joie des petits 🙂
  • Le Parc Rivière (rue de Rivière à Bordeaux) : ses 4 hectares sont aménagés dans le jardin d’une ancienne demeure bourgeoise. On y trouve une Maison du Jardinier qui abrite un atelier de jardinage, un espace de documentation et une tisanerie. Une belle serre est adossée au bâtiment.

A ne pas manquer également, il y a aussi le Jardin Botanique, le Parc Floral et bien d’autres…

5- Aller à la recherche de l’air marin…

et filer sur le Bassin, comme l’appellent les Bordelais, autrement dit le Bassin d’Arcachon. Imaginez, l’océan à perte de vue, la Dune du Pilat, les huîtres fraîches, la brise iodée et les immenses plages de sable blond…

6- Partir à la découverte des lacs du Médoc : le lac de Lacanau, le lac de Carcans Hourtin, l’étang de Cousseau…

  • Le lac de Lacanau offre des zones assez sauvages dans ses parties sud, sud-est. Si vous souhaitez éviter les plages les plus fréquentées, vous pourrez y trouver quelques baies discrètes.
  • Celui de Cousseau est un sanctuaire de sérénité au milieu de dunes boisées.
  • Le lac de Carcans-Hourtin-Maubuisson est le plus grand de France. On peut y pratiquer golf (pas dans l’eau bien sûr :-)), pédalo, voile, ski nautique et vélo.

7- Visiter les cloîtres

Visite cloitre Bordeaux

Voilà bien un endroit où trouver de la fraîcheur ! Le cloître Saint Dominique se situe rue Mably. Vous pouvez également vous rendre au cloître du couvent de l’Annonciade ou visiter celui du séminaire diocésain (145 de la rue Saint Genès à Bordeaux).

8- Découvrir les souterrains !

  • Au château Lapelletrie, à 5 min de Saint-Emilion, venez résoudre quatre énigmes d’une enquête dans les carrières souterraines du château. Elles vous mèneront à un trésor !
  • Au château Villemaurine, également proche de Saint-Emilion, explorez les souterrains et découvrez, à travers une animation son et lumière, le patrimoine culturel et vinicole de ce château. Une dégustation de deux vins vous sera proposée. Et puisque vous êtes tout près de Saint-Emilion, profitez-en pour visiter ce merveilleux village et prenez le frais dans son église monolithe.
Recommended Posts