Le circuit des églises de Bordeaux, les chemins de Compostelle

 En Flechazo

Vous êtes sur Bordeaux pour quelques jours ? Avez-vous déjà admiré le Miroir d’Eau, la Place de la Bourse, l’Esplanade des Quinconces, le Grand Théâtre, le Quai des Chartrons ou autres richesses architecturales et culturelles de notre belle ville ? Il ne vous reste plus qu’à visiter les églises de Bordeaux …

 

Aujourd’hui, depuis votre hôtel à Bordeaux nous vous proposons de partir admirer les églises de Bordeaux, fleurons de l’art roman, gothique et baroque !  

Impossible de les voir toutes, bien sûr ! Il y en a une trentaine rien que dans le centre ville… Mais les plus connues, à savoir Saint-Michel, Saint-André, Saint-Pierre, Notre-Dame et Saint-Seurin, ne sont qu’à quelques minutes de marche de votre hôtel Best Western Premier Bordeaux Bayonne Etche-Ona ! L’occasion de visiter Bordeaux autrement.

L’eglise Saint Michel :

La plus emblématique, grâce à sa flèche que l’on aperçoit de très loin, est la Basilique Saint-Michel.

Inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco en 1998, elle se situe places Canteloup et Maynard, dans ce qui était autrefois un vieux quartier populaire, toujours très pittoresque aujourd’hui. C’est une étape incontournable du Chemin de Compostelle. De style gothique flamboyant, elle a été construite entre le XIVe et le XVIe siècle.

Elle attire les touristes, car sa flèche, édifiée à quelques mètres de la basilique, s’élance vers le ciel jusqu’à 114 m de hauteur. C’est, dit-on, le monument le plus haut du Sud-Ouest !

Certes, il y a quelques marches à grimper et pas d’ascenseur… Mais la montée se fait en deux étapes, permettant ainsi aux visiteurs de reprendre leur souffle 🙂

 

Une pause à la première terrasse vous permet dans un premier temps d’admirer la vue tout en écoutant les commentaires sur l’historique de la flèche. Une deuxième volée de marches plus tard, et vous voilà à 47 m de haut, heureux d’avoir fait cet effort pour admirer une vue inégalée sur la ville et le fleuve ! De retour au pied de la flèche, vous pouvez continuer à descendre afin de découvrir ce qui a attiré tant de curieux, parmi lesquels Hugo, Flaubert, Théophile Gautier et Ferdinand Céline : la crypte de la basilique. En effet, cette crypte abritait environ 70 corps desséchés exhumés d’un charnier. Depuis 1990, on ne voit plus qu’un film qui relate cette exposition macabre.

 

La basilique est ouverte tous les jours d’avril à octobre de 10h à 12h30 et de 14h à 17h30. Mais flèche et crypte ne sont ouvertes au public que d’avril à octobre de 14h à 19h. En dehors de cette période, contactez l’Office du Tourisme. L’entrée est gratuite si vous avez un Citypass. Sinon, prévoyez 5€ ou 3,50€ en tarif réduit.

 

L’église Saint-Pierre.

 Au centre du joli quartier du même nom, a été construite au XVe siècle, sur le mur nord de l’ancien chenal de passage du port intérieur de la ville. Elle a été remaniée depuis, mais a gardé son portail de style gothique flamboyant, la porte sud et le choeur. A l’intérieur, vous pourrez admirer une superbe pietà du XVIIe siècle.

La place Saint-Pierre a beaucoup de charme. Tout comme la Place du Parlement située un peu plus loin, remarquable par ses façades ornées de mascarons et de moulures, ainsi que sa jolie fontaine.

La Cathédrale Saint-André. 

Sur la jolie place Pey-Berland, et son clocher à part, offrent un ensemble harmonieux. Merveille d’art gothique, inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco, elle domine la place de ses 2 tours finement ciselées. Elle devait avoir 4 clochers à l’origine, mais le sol étant marécageux, 2 seulement furent construites.

Ce fut d’abord une basilique romane, consacrée en 1096. Mais la cathédrale, que l’on peut admirer de nos jours, fut bâtie entre le XIIe et le XVIe siècle. Elle fut témoin de deux mariages royaux : celui de notre chère Aliénor et du futur roi de France Louis VII, en 1137. Puis celui de Louis XIII et Anne d’Autriche, en 1615. Elle fut ensuite utilisée comme magasin à fourrage sous la Révolution.

Remaniée au fil des siècles, elle peut sembler manquer d’unité architecturale, mais cel a n’enlève rien à la beauté de l’ensemble.

Admirez les belles statues en albâtre, matériau très utilisé au Moyen-Âge en Angleterre. Le portail royal et le portail nord sont remarquables.

Construite à part au XVe siècle, la Tour Pey-Berland, est quadrangulaire. Elle est surmontée d’une flèche octogonale sur laquelle a été posée une statue de Notre-Dame d’Aquitaine. Pendant la Révolution, elle devint une fabrique de plombs de chasse ! Si vous grimpez ses 231 marches, vous aurez une vue magnifique sur la ville de Bordeaux et la Garonne. De juin à septembre, elle est ouverte tous les jours de 10h à 13h15 et de 14h à 18h. D’octobre à mai, tous les jours sauf le lundi, de 10h à 12h30 et de 14h à 17h30.

 

L’église Notre-Dame.

Sur la belle place du Chapelet, est une superbe église baroque, construite pendant la Contre-Réforme entre 1684 et 1707. C’était autrefois la chapelle du Couvent des Jacobins, dont on aperçoit le cloître dans la Cour Mably. La sobriété, la légèreté des formes et des lignes à l’intérieur, contrastent avec la richesse des décors de la façade baroque. Classée Monument Historique, son acoustique remarquable lui vaut d’accueillir de nombreux concerts.

 

La Basilique Saint-Seurin.

Place des Martyrs de la Résistance, inscrite au patrimoine Mondial de l’Unesco, est un véritable joyau. C’est l’une des plus anciennes églises de Bordeaux. Elle a été édifiée au XIe siècle, au-dessus d’une crypte. Parmi ses éléments remarquables, vous pourrez admirer de beaux retables, le sarcophage de Saint-Seurin, évêque de la ville, ainsi que de jolies chapelles des XIe et XVe siècles, dont la chapelle Notre-Dame de la Rose, de style gothique flamboyant.

La crypte, ouverte de mai à septembre, possède des sarcophages mérovingiens, des amphores, le tombeau de Saint-Fort et un autel taurobolique du IIe siècle.

 

(NB: un autel taurobolique est un monument de pierre destiné à pratiquer le sacrifice d’un taureau ou d’un bélier, en l’honneur de la déesse Cybèle).

 

Voilà ! Vous avez arpenté la ville pour y découvrir nos plus belles églises. Après avoir monté et descendu tant de marches, vous avez bien mérité une soirée de détente dans notre hôtel Best Western Premier Bayonne Etche-Ona Bordeaux 🙂 Profitez-en pour faire une pause relaxante dans notre lounge bar, ou dans le confort douillet de votre chambre. Puis, notre équipe pourra vous conseiller un délicieux restaurant, où vous pourrez vous régaler des produits du Sud-Ouest mis en valeur par d’excellents chefs.

Articles liés aux visites de Bordeaux :

Pour en savoir plus sur nos séjours à Bordeaux :

Escapade culturelle à Bordeaux 

Bordeaux à pied 

 

 

 

 

 

 

Recommended Posts